Voici les points qui nous ont semblé importants et/ou sur lesquels nous sommes intervenus durant ce Conseil.

Point 5 – ENODIA (ex-Publifin) – Ordre du jour de l’Assemblée générale ordinaire du 25 juin 2019

Nous avons souligné l’absence de rapport d’activités, dommageable pour une « entreprise » d’une telle ampleur, et demandé que cela soit répercuté par nos représentants.

Nous nous sommes aussi inquiétés de la fin des dividendes versés aux communes à la suite de la séparation des activités de Resa et de Nethys. La majorité nous a déclaré avoir reçu tous ses apaisements à cet égard (les versements se feraient de façon indirecte en ce qui concerne Resa, et pour Nethys, les activités étant déficitaires, aucun dividende ne serait de toutes façons disponible). Nous nous sommes abstenus lors du vote.

Point 13 – Avenant au bail emphytéotique de l’asbl Centre de coopération éducative (Auberge de jeunesse de Tilff)

Pour rappel, le Centre de coopération éducative, qui occupe actuellement l’auberge de jeunesse de Tilff, a obtenu le permis d’urbanisme pour agrandir l’auberge de la part du fonctionnaire délégué, malgré les avis défavorables du Collège, de la CCATM et de la Commission Royale des Monuments, Sites et Fouilles.
Pour réaliser le projet, il faut modifier le bail emphytéotique concédé au Centre. C’est cette modification qui nous était soumise (point reporté lors du conseil du 25 mai).

L’échevin de l’Urbanisme a refait l’historique du projet, qui a été modifié à la suite des avis défavorables de la CCATM et du Collège, en concertation avec l’Administration. L’échevin de la Jeunesse a décrit les activités du Centre (18 ETP, plus de 250 nuits occupées dans le cadre d’activités de classes vertes, de groupes divers mais aussi, de manière plus marginale, de nuitées individuelles), et expliqué la nécessité de l’agrandissement pour qu’il conserve son agrément en tant que centre de rencontres et d’hébergement (exigence de 50 lits minimum).

Nous avons rappelé que ce bâtiment fait partie du patrimoine historique local. Au-delà de l’aspect esthétique du projet, il s’agit pour nous d’une occasion manquée de rénover les ruines. Le parc Brunsode serait en outre à nouveau grignoté.

Le Conseil nous a semblé mis au pied du mur : voter contre, c’est signer la fin du Centre de coopération éducative ! Nous avons regretté la démarche, qui mène à devoir accepter un projet qui pose problème d’un point de vue urbanistique.

Nous avons suggéré que la commune investisse pour rénover les ruines. Il nous a été répondu qu’aucun budget n’avait jusqu’ici pu être trouvé pour le faire, et qu’en outre la rénovation ne permettrait pas d’atteindre les normes requises par l’agrément. L’échevin de l’Urbanisme a évoqué un projet de rénovation des ruines de la part d’un autre acteur, dont l’état ne serait cependant pas suffisamment avancé pour être dévoilé.

Indépendamment de l’utilité des activités du Centre de coopération éducative, nous avons vivement regretté cette prise en otage du Conseil communal. Deux d’entre nous ont par conséquent voté contre le projet, et trois se sont abstenus.

Point 14 – Contrat rivière Ourthe – Approbation du plan d’action 2020-2022

Le Contrat rivière signé par notre commune en 2017 doit être mis à jour. Un tableau nous était présenté, reprenant les actions et les budgets y relatifs (notamment sensibilisation des riverains à l’impact négatif de l’emploi d’herbicides sur les filets d’eau, les berges ou dans le cours d’eau ; organisation de la répression de ces incivilités ; lutte contre les espèces invasives…). Les actions se font en concertation avec la cellule de coordination du Contrat rivière, dans le cadre d’échanges continus (ce qui explique qu’aucune échéance n’est prévue pour certaines actions). Nous avons approuvé le projet.

Point 15 – Avis sur le projet de plan d’aménagement forestier des bois de la commune d’Esneux

Le plan a été actualisé, et a reçu un avis favorable de la Commission de conservation des sites Natura 2000 de Liège, du Département de l’étude du milieu naturel et agricole et de la Commission royale des monuments, sites et fouilles. Nous avons noté que les prévisions sont bonnes, y compris d’un point de vue financier, et que les changements climatiques sont anticipés (par exemple en adaptant les essences choisies). Nous avons approuvé le projet.

Divers

  • Bus 377 : nous avons interpellé le Collège sur l’annulation de nombreux bus ces derniers jours. Il nous a informés qu’un courrier avait été adressé au TEC.
  • Camping de Tilff : nous avons signalé que la barrière du camping avait à nouveau été laissée ouverte. Cette fois, c’était le cas aussi des bâtiments…
  • Rénovation du mini-golf d’Esneux : nous avons interrogé le Collège sur l’information parue dans la presse au sujet de la restauration du mini-golf. Le Collège nous a indiqué qu’une demande avait effectivement été introduite, visant à inscrire cette rénovation dans le cadre du centre sportif adjacent pour obtenir des subsides, mais qu’il n’avait pas encore pris position car elle soulève des questions juridiques, techniques et éthiques. En effet, les bénéfices seraient reversés à une ASBL privée alors que des subsides seraient attribués.
  • Sentiers communaux : nous avons interrogé le Collège sur l’entretien des sentiers communaux : existe-t-il un plan ou attend-on des demandes ? L’échevin des Travaux nous a répondu qu’un plan existait, et l’échevine des Affaires sociales qu’une partie des sentiers serait entretenue dans le cadre d’été solidaire.
Share This