Voici les points importants de ce conseil.

Attributions des échevins

La bourgmestre a refusé de donner les attributions des échevins parce qu’elles n’avaient pas encore été votées au Collège. Ces attributions se trouvaient pourtant noir sur blanc dans le bulletin communal distribué dans toutes les boites aux lettres de la commune ce 10 janvier…

ASBL La Teignouse – Désignation d’un Administrateur-délégué

En accord avec Agora, nous avons refusé de participer au vote, après avoir demandé en vain un report du point, afin de marquer notre désapprobation avec la manière dont celui-ci a été préparé et présenté. En effet, les statuts de l’ASBL prévoient que le Conseil communal y désigne un administrateur. Il nous semblait donc normal, comme il en ressortait d’ailleurs des pièces consultables, que tous les chefs de groupe soient sollicités pour proposer un candidat. Or, aucune consultation n’avait eu lieu et seule la proposition du groupe PS était sur la table.

Prolongation de la convention d’accompagnement entre la commune et le GREOVA (PCDR)

Avant de voter pour cette prolongation, nous avons voulu rappeler le contexte de ce point important pour la commune. Pour rappel, le Plan Communal de Développement Rural (PCDR), en lien avec la Région wallonne, permet le financement d’aménagements et d’équipements dans les communes rurales. Il est en route sur la commune depuis 15 ans. Ecolo a montré son intérêt et son engagement dans le dossier, une des rares possibilités de plan d’envergure pour la commune, doté d’un financement assez important. En outre, il s’agit d’un processus participatif, qui intègre les citoyens.

Durant les années 2005 à 2008, un processus a été mis en place avec une commission (la CLDR) qui permettait l’implication des citoyens. Des priorités ont été déterminées. A la demande de la Région, un projet prioritaire a été défini. Un peu de temps a été perdu car la priorité a été redirigée en cours de route (2015) vers le centre d’Esneux. Il y a un an, une prolongation a dû être demandée, et l’on a appris que les subsides étaient beaucoup moins élevés que prévu.

S’agissant d’un projet important, qui pèse sur les finances communales (lors des discussions avec le PS après les élections, nous avions d’ailleurs compris que celui-ci jugeait la dépense trop élevée), nous avons regretté qu’aucune explication ne soit donnée sur son état d’avancement et avons interpellé le Collège à ce sujet. Il nous a été répondu que les postes de dépenses avaient été revus au maximum à la baisse.

Regrettant la lenteur de l’évolution du dossier et le manque d’informations à son sujet, nous lui avons cependant réitéré notre soutien pour autant qu’il ne soit pas dénaturé et ne mette pas à mal les finances communales. Nous avons également invité la majorité à en respecter l’esprit participatif : beaucoup de citoyens impliqués ont été déçus par la manière dont la procédure a été menée.

Renouvellement de la Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité (CCATM)

Nous avons voté pour le lancement de la procédure de renouvellement de la CCATM (Commission qui étudie les dossiers et donne son avis en matière d’urbanisme et d’environnement, plus d’infos). Le Collège va lancer un appel public aux candidats.

Divers

Nous avons interpellé le Collège sur les points suivants :

Projet de lotissement derrière la cité des Pireux

Nous nous sommes inquiétés du projet de lotissement. Aucun dossier n’a encore été déposé, mais, si un lotissement est inévitable, en attendant une révision du règlement communal d’urbanisme qui permettrait de mieux armer la commune face à certains projets, nous avons invité la majorité à être proactive afin d’amener le futur promoteur à concevoir un projet intégré, un lotissement à haute valeur environnementale et sociale : bâtiment à haute performance énergétique, choix des matériaux, mobilité, aménagements pour les usagers faibles, intégration paysagère, logements sociaux, logements kangourou, espaces verts et espaces, par exemple une salle de quartier…).

Bois d’Esneux

Nous avons relayé les doléances d’un citoyen relatives aux voitures qui se garent en-dehors des parkings dans les bois d’Esneux, et invité le Collège à prendre contact avec la Secova à ce sujet.

Multiplication des vols aériens

Nous avons interpellé le Collège, à la suite du courriel d’un citoyen, sur l’impression de la multiplication des vols aériens au-dessus de la commune, ressentie par beaucoup. Il nous a été répondu que d’après un contact avec le directeur de l’aéroport de Bierset, le nombre d’avions n’aurait pas augmenté et les plans de vols n’auraient pas été modifiés. Ce seraient les vents dominants qui rendraient les bruits plus perceptibles.

Plan Communal de Mobilité

Nous avons interpellé le Collège sur le Plan communal de mobilité, document d’orientation de l’organisation et de la gestion des déplacements, du stationnement et de l’accessibilité générale à l’échelle de la commune (plus d’infos).

Les phases 1 (diagnostics) et 2 (objectifs) ont été clôturées en juin 2017. A notre demande, il nous a été précisé qu’elles seraient bientôt présentées à la population. La phase 3 (mesures concrètes) a débuté. Nous avons demandé à être associés aux travaux, ainsi que les comités de quartier, afin d’éviter les travers constatés dans l’élaboration du Plan Urbain de Mobilité (pas d’association des conseils communaux ou des organisations citoyennes à l’élaboration, délais très courts pour se prononcer tant dans le cadre de l’enquête publique que pour le vote des communes, document qui semble « à prendre ou à laisser »…). En ce qui concerne les comités de quartier, la Bourgmestre nous a répondu qu’ils avaient été consultés lors de des premières phases de la procédure et ne le seraient donc plus (nous avons fait remarquer que ce n’était pas le cas du Comité de quartier de Hony notamment, créé postérieurement).

Désignation des délégués à l’ASBL ALEM

Dans un premier temps, il nous avait été indiqué que nous ne disposerions que d’un mandat d’administrateur à l’ALEM. Après lecture des statuts, nous avons constaté qu’Ecolo avait droit à deux mandats. Nous avons interpellé le Collège sur cette erreur et regretté de devoir vérifier par nous-mêmes de telles informations.

Share This