Le plan Urbain de Mobilité de l’arrondissement de Liège comprend des avancées en matière de transports en commun et de mobilité douce, mais hélas aussi le projet – pourtant dépassé, non motivé et néfaste pour l’environnement – de liaison autoroutière CHB.

Il est ouvert à enquête publique jusqu’au 7 janvier, et sera soumis à l’approbation des 24 communes de l’arrondissement en février. Nous regrettons ces délais très courts pour un projet d’une telle importance.

Un groupe de travail a été créé au sein du Conseil communal pour lui faire rapport en février. Les deux représentants d’Ecolo Esneux-Tilff sont Pierre Jeghers et Pierre Gustin.

Le groupement CHB propose sur son site un argumentaire qui peut vous servir de base pour rendre votre avis. Il qualifie ce Plan de “très important car il déterminera la voie à suivre pour les prochaines années au niveau de l’agglomération de Liège en terme de mobilité, d’aménagement du territoire et de réponses à apporter aux défis environnementaux et climatiques.
Le projet de liaison CHB, s’il n’est que trop discrètement cité dans le résumé de 36 pages prévu à l’intention des citoyens pressés, est pourtant signalé à de nombreuses reprises, dans les 138 pages que compte le document, comme partie intégrante, imposée et inamovible du PUM, et ce en contradiction criante avec le rapport de l’étude d’incidence liée au PUM, et en contradiction avec les objectifs-mêmes du PUM qui se voudrait ambitieux en terme de réduction de l’usage de la voiture et de limitation de la péri urbanisation.
Si nous ne réagissons pas rapidement (avant le 7 janvier! ), ce grand projet qui se révèle, à l’étude, inutile pour la mobilité à Liège, contre-productif en regard des objectifs wallons et européens et destructeur de l’environnement, sera soumis au vote rapide des communes concernées. Nous devons être très nombreux à y réagir! Que vous habitiez les communes concernées ou non, chacun.e a le droit de donner son avis à cette enquête publique”. 

 

 

Share This