Esneux en mutation écologique

Plateforme électorale Esneux.Ecolo

Élections communales du 14 octobre 2012

Esneux.Ecolo, c’est le dessein d’un avenir pour Esneux ; c’est la voie vers une prospérité réinventée.

Publié le samedi 7 juillet 2012

1. La situation actuelle

Face aux impasses dans lesquelles notre société de 2012 s’engouffre (réchauffement climatique, érosion de la biodiversité et épuisement des ressources notamment énergétiques), nous sommes en profond désarroi. À court comme à long terme, la majorité devra se donner des perspectives.

Depuis 2006, tant bien que mal, le pilote communal navigue à vue. Pour les Ecolos d’Esneux, gérer la commune, c’est bien plus que tenter d’être « bon gestionnaire ».

Pour gérer Esneux, il faut anticiper ! La perspective des énergies redoutablement chères nous pend au nez. On ne peut pas, à chaque hausse du tarif énergétique, se lamenter et se contenter... de l’inscrire au budget.

2. La situation idéale

Qu’attendons-nous pour aller vers une prospérité locale réinventée ? Ayons un plan stratégique, pardi ! Forts d’une vision claire d’une prospérité pour notre commune, politiques et citoyens pourront se coordonner, augmenter la solidarité visant l’émancipation et l’autonomie de chacun.

Ainsi, la solidarité "chaude" de la famille, de l’entourage et des associations locales pourra renforcer la résilience de chacun lorsqu’il sera confronté à un défi. Allons ensemble vers une commune partout propice à la biodiversité.

Ainsi, pour notre plus grand bénéfice, nous réduirons notre empreinte écologique, nous pourrons nous engager sur le chemin d’une commune zéro carbone en un nombre défini d’années, favoriser le partage des véhicules, réduire nos consommations énergétiques. Tout cela implique que nous multipliions les processus participatifs.

Bientôt, l’économie se mettra au service du bien-être des citoyens d’Esneux. Elle sera largement relocalisée et les échanges économiques répondront mieux et plus rapidement aux besoins réels. Une économie sociale solide libèrera du temps au profit de la créativité et du bien commun.

3. En route pour l’avenir

L’action vers une prospérité réinventée...

L’Agenda 21 d’Esneux (A21E) : (outil pour un Agenda21)

  • rendra opérationnelle la vision stratégique,
  • sera transversal en matière de pauvreté et environnement, de genre et emploi, d’intégration sociale et d’énergie,
  • sera le pivot des autres plans de politique communale (Commission Consultative de l’Aménagement du Territoire et de la Mobilité, Plan Communal de Développement Rural, Plan Communal de Développement de la Nature...),
  • testera la durabilité des décisions importantes.

Une vision stratégique du territoire sera réfléchie dans une perspective de long terme. À titre d’exemple, qu’en sera-t-il de Tilff, la porte de l’Ardenne dans 20 ou 40 ans ? Qu’en sera-t-il du parc Brunsode en son centre ou encore des "Prés de Tilff" à la dérive depuis plusieurs années ? Voilà quelques opportunités pour forger l’avenir avec des emplois à la clé.

Les objectifs du bien-être :

Investissons dans la solidarité, non seulement celle des mécanismes politiques et institutionnels, mais aussi la solidarité chaleureuse de l’entourage de la famille, du quartier, des associations. Nous sommes tous les habitants d’une même commune.

  1. Augmentons le lien social en offrant des possibilités de rencontres, de collaborations et d’entraides et faisons du bien-être de chacun un enjeu transversal de chaque politique,
  2. Augmentons l’égalité et l’équité entre citoyens, par le renforcement des solidarités existantes et la création de nouvelles solidarités visant à l’émancipation et à l’autonomie de chacun,
  3. Investissons dans les écosystèmes et la biodiversité, pour un capital naturel augmenté : épurons Esneux à 100 %, augmentons les territoires propices à la biodiversité, restaurons les territoires où la nature est détruite...
  4. Réduisons notre empeinte écologique en devenant une commune zéro carbone selon le calendrier que la majorité communale établira,
  5. Favorisons l’utilisation d’un service à la possession d’un bien, comme par exemple le système des voitures partagées (Cambio, VAP “Voiture À Plusieurs”), le prêt d’outillage, etc.
  6. Utilisons les ressources naturelles avec parcimonie (pétrole, gaz, minerais) en réduisant les consommations énergétiques,
  7. Impliquons davantage les citoyens en multipliant les processus participatifs,
  8. Mettons l’économie au service du bien-être en relocalisant les activités qui répondent à un besoin et qui sont porteuses de sens.

A télécharger