Sports pour tous

Plateforme électorale Esneux.Écolo.

Élections communales du 14 octobre 2012.

Renforcer les solidarités par une politique émancipatrice, cohérente.

Mettre en place une dynamique « sports pour tous »

Publié le lundi 2 juillet 2012

1. La situation actuelle

Quels sont les constats à Esneux au niveau de la politique sportive ?

Esneux, commune sportive ? Certes quelques clubs y regroupent un nombre important d’affiliés (basket, tennis, badminton...) mais d’autres (comme le football) y vivotent faute d’aide, alors même qu’ils pourraient toucher de nombreux jeunes. La politique communale en matière de sport se résume à la portion congrue : location de terrains ou de salles, nombre limité de chèques de 20 euros octroyés aux enfants inscrits dans un club sportif, stage multisports organisé pour les petits à Pâques ; et dans les faits, peu d’aide aux clubs, pas de coordination, pas de développement des surfaces de sport de rue au sein des hameaux (hormis Hony), peu de stages d’été.

2. La situation idéale :

Quelle politique pour développer le sport dans notre commune ?

Il est évidemment un des éléments fondamentaux en matière de promotion de la santé, le sport est également un vecteur essentiel de création de lien social. Lieu de rencontre, école de vie, apprentissage de la diversité, de la différence, de l’esprit d’équipe, de l’effort collectif, le sport a des vertus que les pouvoirs publics se doivent de promouvoir, de défendre et de rendre accessibles à tous.

3. Les actions à entreprendre :

Nos actions concrètes et nos propositions pour prévoir et organiser la politique sportive :

  • Prévoir au budget communal une enveloppe consacrée au sport dont une partie pour l’aménagement et l’entretien des infrastructures et une autre consacrée à la dynamisation, l’encadrement, la formation et les subventions pour les clubs sportifs.
  • Maintenir l’actuel chèque-sport ? Le distribuer via le CPAS ? Ou consacrer ce budget aux initiatives sportives développées par les écoles ?
  • Créer une commission consultative du sport où seraient présents les responsables des clubs sportifs de l’entité.
  • Moduler les subsides en fonction de critères éthiques et qualitatifs, dont la formation, l’encadrement, l’intégration de personnes handicapées ou issues de milieux précaires, le niveau de participation des habitants et usagers de la commune.

Soutenir le sport pour tous

  • Soutenir le travail de formation des jeunes réalisé par les clubs sportifs, en visant l’accueil de tous et la complémentarité entre disciplines et clubs et en promouvant l’éducation à la santé par le sport.
  • Multiplier, mais aussi entretenir et embellir les plaines de jeux et les infrastructures sportives de quartiers (terrain de minifoot de Hony) qui sont souvent les premiers lieux de rencontres sportives et qui permettent à des jeunes qui ne sont pas affiliés à des clubs sportifs de pratiquer le sport d’équipe.
  • Organiser des collaborations entres les écoles et les clubs sportifs pour faciliter l’accès aux activités sportives après les heures d’école et notamment le mercredi après-midi (transport…).
  • Développer une politique du « sport pour tous », en organisant, en collaboration avec les clubs, des rencontres sportives inter-écoles/inter-communes/inter-quartiers/inter-villages qui permettent la rencontre de sportifs d’autres horizons dans un esprit de découverte et de convivialité.
  • Promouvoir les clubs qui se trouvent sur la commune et fournir dans la mesure du possible un soutien administratif aux clubs qui le souhaitent.
  • Mettre en place des tarifs dégressifs (exemple : carte de 10 entrées) dans les infrastructures sportives, spécialement durant les périodes de vacances scolaires.
  • Développer les activités sportives adaptées aux ainés.
  • Développer, avec l’aide du centre de revalidation du CHU, les infrastructures et les activités sportives accessibles aux personnes handicapées.
  • Promouvoir les activités intergénérationnelles et interculturelles via le sport.

A télécharger