SNCB, ça part en sucette

Publié le vendredi 8 février 2013

Le gouvernement doit vraiment s’occuper de la SNCB

La Saint-Valentrain est une action menée par Ecolo depuis 12 ans. Elle rappelle chaque année la nécessité d’investir dans les transports publics pour garantir une meilleure mobilité respectueuse de la planète.

Partir en sucette

Partir en sucette : expression familière pour une situation qui tourne mal ; quelque chose ne tourne pas rond.

Retards à répétition, suppression de trains, fermeture de gares, trains bondés, menace sur les lignes en milieu rural, reports dans les investissements prioritaires ... : le raz-le-bol et l’inquiétude des navetteurs sont légitimes. Nous attendons des mesures fortes !

Pour Ecolo, il est nécessaire de répondre à la demande de mobilité et de penser en priorité aux voyageurs :
- en améliorant la ponctualité et la sécurité ;
- en assurant une place assise à tous ;
- en élargissant l’offre de trains par plus de fréquence ;
- en assurant la réouverture de lignes, de gares et de points d’arrêts là où cela se justifie par le nombre de passagers ;
- en utilisant chaque euro au service de la mobilité et du confort des voyageurs !

Il est temps que le gouvernement fédéral agisse et fasse des navetteurs et de la SNCB de vrais partenaires.

Dans notre rubrique des dossiers communaux, voyer l’article récent à ce sujet et l’article fédéral d’Ecolo.

Pour ces raisons, le groupe local d’Ecolo est descendu dans les gares d’Esneux, Hony et Tilff, ce 8 février 2013 pour aiguiser la vigilance des navetteurs. À Esneux, Anne Dister, Noémie Daras-Peeters et Robin Hublart sont allés au devant des navetteurs avant que le train quotidien d’Anne ne l’emporte à 8:20. À Hony, Pierre Jéghers et Thibault Boulanger ont envahi les quais, et à Tilff, ce furent Jacques Geron, Pierre Gustin et Benoît Dupret qui ont aussi distribué des tracts de 7:00 à 7:39, afin que les lignes 42 et 43 qui desservent Esneux, soient garanties au-delà de 2014 !

OK, la Saint-Valentin se fêtera une semaine plus tard, le 14 février, mais une fête cela se prépare et nous ne voudrions pas vous confisquer cette fête éminemment privée ! ;o)

P.G.  : la majorité de la ligne aura été touchée car la plupart des gens dans le train avait déjà leur sucette et la distribution continuait à la sortie des Guillemins.

F.R.  : Propositions Écolo pour un rail au service des voyageurs

RTBF : Pour Ecolo, la SNCB part en sucette

A télécharger