Ecolo-Esneux s’oppose au projet de "Pont-Passerelle"

Publié le mercredi 30 septembre 2015

Notre groupe espérait voir dans le projet de pont-passerelle une solution d’apaisement et de consensus. Cependant, dans l’état actuel des choses, nous devons nous y opposer.

Pourquoi ?

- Le phasage des travaux : deux éléments décisifs du projet (le boulevard urbain et le rond-point Neef) sont reportés en phase 2 et sont non budgétés. Ils ne verront sans doute jamais le jour. Ce qui serait une catastrophe en termes de mobilité, de sécurité et d’environnement.

- Il n’y a pas de réflexion d’ensemble sur la mobilité dans et autour de Tilff. Les problèmes que nous connaissons déjà risquent donc d’être fortement amplifiés, vu l’effet d’appel de trafic qu’entrainera la suppression du passage à niveau.

- Tilff pleure encore les ravages paysagers dus à la bretelle d’autoroute venant de la E25. On veut maintenant raboter le versant de la rive gauche de l’Ourthe pour supprimer les passages à niveaux de Sainval et Colonster. En outre, ces travaux sont particulièrement coûteux et inutiles.

- La qualité de vie des habitants de la rue Fond du Moulin qui subissent déjà un trafic dense et bruyant sera davantage mise à mal par la probable augmentation de trafic et un rond-point mal pensé.

- L’incertitude qui plane sur les dépenses d’aménagement urbanistiques à charge de la commune est inacceptable. Nous nous inquiétons aussi du coût global du projet à un moment où les finances publiques sont en difficulté et où les collectivités locales doivent faire face à de nombreux problèmes, notamment au niveau social.

Pour ces raisons, nous nous opposons au projet de « Pont-Passerelle » et rappelons les éléments incontournables qu’il faut solutionner s’il était mis en œuvre.

Ecolo-Esneux appelle les citoyens à défendre la recherche d’une solution qui améliore la qualité de vie des habitants et la prospérité de Tilff.

version tract de ce communiqué

A télécharger

2015-09-29_Tract_Esneux_Pont-Passerelle

version tract du communiqué de ce 30 sept 2015.


Document PDF - 561 ko - ouvrir document