Climat ? Encore une opportunité ratée par la Majorité !

Alors que le climat fonce vers un réchauffement dont on peine à mesurer les conséquences catastrophiques, que la communauté internationale semble s’ébranler finalement, à Esneux la majorité attend... on ne sait quoi.

Publié le jeudi 3 décembre 2015

Encore une opportunité ratée par la Majorité !

En vue de l’organisation de la COP 21, la Conférence sur le climat, qui débutait ce lundi à Paris, le groupe Ecolo avait soumis au Conseil communal du 25 juin dernier une proposition d’engagement de la commune dans la lutte contre le réchauffement climatique. Notre motion incluait notamment l’adhésion à la « Convention des Maires », un engagement ferme et précis à réduire ses émissions de CO2 qui a été signé par plus de 6000 communes en Europe !

Confronté à des résistances, nous avons accepté de reporter le point et proposé aux autres partis de constituer un groupe de travail dans le but de rédiger un texte pouvant recueillir l’assentiment de tous les conseillers communaux. Nous souhaitions engager réellement la commune dans la lutte contre le réchauffement climatique, d’une manière systématique, organisée, et quelle que soit la majorité en place.

Le groupe de travail s’est réuni une fois, au mois d’août, et puis... plus de nouvelles ! Malgré de nombreuses relances de notre part, la majorité est restée inerte pendant plusieurs mois alors que nous insistions pour que la motion soit mise à l’ordre du jour du conseil communal de novembre au plus tard, puisque la COP 21 démarre le 30 novembre.

Au moment où nous donnions instruction au Directeur général de remettre notre motion à l’ordre du jour du conseil du 26 novembre, nous avons été informés que la majorité proposait un texte de motion sur le même sujet, sans nous en avoir parlé et sans avoir cherché à se mettre d’accord avec nous, les initiateurs de la démarche ! On remarque l’élégance de la procédure.

Comme on pouvait le craindre, la motion de la majorité est totalement abstraite et surfe sur la triste vague de "l’Ecoblanchiment" ou "Greenwashing". Elle ne contient pas même l’ombre du début d’une esquisse d’engagement. Tout ce qui comptait à nos yeux, avec des engagements précis et chiffrés dans le temps, a été gommé de leur texte, le rendant fade et franchement inutile. On lit de simples vœux pieux, qui ne sont absolument pas à la hauteur de l’enjeu alors que l’Europe prêche actuellement à la COP21 pour un accord contraignant avec des engagements et des critères d’évaluation précis à périodicité définie. En séance, nous avons tout de même proposé d’amender le texte en y ajoutant quelques engagements chiffrés. Las ! Nous nous sommes heurtés à une fin de non-recevoir. Dans ces conditions, nous n’avons pu que nous opposer à la motion de la majorité et présenter à nouveau notre motion, qui a bien entendu été rejetée.

De nouveau, force est de constater le mépris de la majorité pour les propositions constructives introduites par Ecolo, et le clair manque de volonté politique pour lutter contre le réchauffement climatique. Si la majorité est restée inerte depuis 2 ans suite à notre audit énergétique des Halls omnisports qui indiquait des améliorations et économies d’énergies possibles à la portée de notre commune, sa frilosité et son manque d’engagement sont d’autant plus préjudiciables qu’ils risquent, cette fois, d’empêcher notre commune de bénéficier des subsides « POLLEC » et de l’appui de la Région.

Une occasion ratée pour la commune ! Le monde entier bouge, mais Esneux attend !

PDF - 54.5 ko
Proposition de Motion relative à un engagement de la Commune d’Esneux en vue de la COP 21
PDF - 173.2 ko
Convention des maires
PDF - 145.4 ko
Texte Motion Climat Majorité

Thibault Boulanger : "L’inconscience et l’irresponsabilité de ce collège sont désespérantes. Cet immobilisme sous couvert de bonne gestion est criminel.Alors même que les partis ’traditionnels’, à d’autres niveaux de pouvoirs, commencent à prendre conscience de la réalité des propos tenus par les défenseurs de l’environnement depuis plus de 30 ans, à Esneux, le PS et le MR ont toujours la tête enfoncée dans le sable jusqu’à la taille ! Gageons qu’un jour ils seront mis face à leurs responsabilités, par belle ou par laide !"